Les acouphènes

Définition & retentissement

L’acouphène, est une sensation auditive non liée à un son d’origine extérieure, et inaudible par l’entourage.

Le son perçu peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement. Le retentissement de l’acouphène sur la qualité de vie du sujet est très variable.

Cela va d’une simple gêne temporaire et occasionnelle à une intrusion permanente handicapant la vie quotidienne et affectant la qualité de vie : trouble du sommeil, de concentration, anxiété pouvant aboutir à un état dépressif.

Des études sérieuses ont montré que bien qu’ils puissent au début provoquer une détresse certaine, les effets de l’acouphène tendent à diminuer avec le temps. C’est ce qu’on appelle un processus d’habituation.

Selon les sujets, leur état d’anxiété et de stress, ce processus peut prendre plus ou moins longtemps, de plusieurs mois à plusieurs années. Mais, progressivement, le sujet apprendra à mettre à distance cette perception parasite, à l’ignorer.

Normalement, les stimulis constants sont jugés comme non pertinents. Ils ne sont donc pas traités consciemment. Prenons par exemple nos vêtements : nous ne les sentons pas, parce que cette sensation n’a aucun intérêt.

On pourrait espérer qu’il en soit de même pour les acouphènes. Mais pour une raison quelconque, chez certaines personnes, le cerveau donne à ce stimulus une importance anormale et le fait émerger.

Comment agir lorsqu'un acouphène apparait ?

Lorsqu’un acouphène apparaît il est important de consulter rapidement un ORL pour un contrôle sérieux de l’audition et quelques investigations permettant d’éliminer les rares causes graves d’acouphènes et celles, peu nombreuses, relevant de la chirurgie.

En tout premier lieu, la cause doit être traitée quand cela est possible : extraction d’un bouchon de cérumen, mise en place d’une prothèse d’osselet, extraction ou destruction d’un neurinome.

Il convient aussi de traiter les troubles associés : médication visant à contrôler l’hypertension ou à contrer un trouble métabolique ou hormonal, stress, anxiété.

Les solutions

Audition Laura.B s’inspire d’une nouvelle méthode : il s’agit d’une prise en charge “auditive”, nommée “thérapie par le bruit”. La thérapie par le bruit prend divers aspects selon le niveau de la perte auditive et l’importance de la gêne. Il peut s’agir :

  • D’une simple correction de votre audition par le port d’appareils auditifs (si toutefois l’acouphène est associé à une perte auditive)
  • D’un évitement du silence, d’une écoute volontaire de bruits blancs ou personnalisés pendant plusieurs heures par jour
  • D’une combinaison de ces deux méthodes

Cette thérapie a pour but de réduire, voire même supprimer la perception de l’acouphène ; et lorsque cela est impossible, de réduire l’attention portée à l’acouphène, d’apprendre à l’ignorer et à vivre avec.

  • Un doute sur votre audition ?

    La meilleure manière de faire un point sérieux sur votre audition est de réaliser un test complet.

  • Prendre rendez-vous