Le fonctionnement de l'oreille

Au niveau de l’oreille externe :

Le signal est capté par le pavillon, puis dirigé vers le conduit auditif. Au bout de celui-ci, le son atteint le tympan qui se met à vibrer.

Au niveau de l’oreille moyenne :

Le tympan est solidaire de trois osselets : le marteau, l’enclume et l’étrier, qui vibrent avec lui. Grâce à ce processus mécanique le son est transmis jusqu’à l’oreille interne.

Au niveau de l’oreille interne :

L’oreille interne est un organe qui régit l’audition et l’équilibre. L’élément clé du système auditif périphérique est la cochlée. À travers des mécanismes complexes, elle transforme la vibration sonore reçue par l’oreille moyenne en décharges électriques.

Au niveau du nerf auditif :

Ensuite, ces flux nerveux sont acheminés vers les voies auditives centrales par l’intermédiaire du nerf auditif.

Au niveau du cerveau auditif :

Nous entendons avec l’oreille, mais comprenons grâce au cerveau. Ces deux organes sont étroitement liés depuis la naissance et même avant. C’est au cerveau que revient le travail d’analyse et d’interprétation. À force d’expérience, il parvient à reconnaître et comprendre ces signaux, autrement dit, à interpréter les sons perçus comme étant de la musique, de la parole ou du bruit.

À la suite d’une perte auditive, le cerveau reçoit moins d’informations sonores et perd petit à petit ses capacités d’analyse. C’est pourquoi, il est important de consulter son O.R.L. dès le premier doute. Pour les mêmes raisons, après un appareillage, tout un travail de rééducation est entrepris pour réhabituer le cerveau à entendre.

  • Un doute sur votre audition ?

    La meilleure manière de faire un point sérieux sur votre audition est de réaliser un test complet.

  • Prendre rendez-vous